Installation fosse septique : prix & devis pour vos travaux

Il faut toujours commencer par un devis comparatif lorsque vous envisagez d’installer une fosse septique. L’objectif c’est de déterminer le budget nécessaire et de choisir le meilleur rapport qualité-prix.

Faire un devis d’installation est gratuit et ne vous engage en rien. Il vous suffit de remplir un formulaire sur ce site spécialisé en vue d’obtenir en retour des devis complet pour pouvoir faire la comparaison.

Remplissez en 2 minutes le formulaire ci-contre et vous recevrez jusqu’à 5 devis d’Artisans.

Vous pourrez alors choisir celui qui correspond le mieux à votre projet et à votre budget.

Les devis sont gratuits et garantis sans engagement, si aucun ne vous convient.

Serieux-rapide-partout

Devis Gratuits & Sans Engagement

Informations personnelles pour établir le devis

Détaillez vos travaux le plus précisement possible

Installation fosse septique : nos conseils pour réussir

Que ce soit pour installer un nouveau système ou pour installer une nouvelle fosse septique, vous devez avant tout connaître les détails ci-après de sorte que votre investissement vous rapporte des années de service réussis et rentables.

Quelle taille choisir pour sa fosse septique ?

Avant d’installer une fosse septique chez soi, il est naturellement recommandé de déterminer la taille idéale de votre cuve. La principale raison c’est que la fosse assure le traitement préalable des matières fécales et de vos déchets usagers en une dizaine de jours de rétention seulement.

Ainsi, 30 % environ de la pollution carbonée sont détruits et annihilés. De cette manière, la capacité de la cuve doit être calculée en conséquence.

Comment calculer la taille de la cuve ?

Elle dépend surtout du nombre de personnes qui utilisent principalement les toilettes, la douche ou la cuisine. Pour faire le choix d’une fosse, envisagez-la toujours de grande capacité.

Quels que soient vos besoins, la taille du réservoir minimum autorisé est de 3 mètres cubes ou 3000 litres. Et si votre budget le permet, il est préférable de choisir une taille de réservoir supérieure à celle qui correspond à vos besoins.

De plus, une fosse «toutes eaux» recueille et pré-traite en même temps les eaux-vannes et les eaux ménagères.

Le plus souvent, le volume de la cuve se calcule par le nombre de pièces de votre maison, car si nous considérons le nombre de personnes qui occupent la maison, ce dernier peut être sujet à des changements, à commencer par les naissances, les nouveaux locataires, les décès ou les déménagements. Donc, il est plus facile de la calculer selon le nombre de pièces.

Sachant qu’un mètre cube de volume correspond à 1000 litres, donc à une pièce, la méthode française préconiserait :

  • une fosse de 3m3 pour 3 pièces à vivre ;
  • une fosse de 4m3 pour 5 pièces à vivre ;
  • une fosse de 5m3 pour 5 pièces à vivre.

Par contre, pour les grandes enceintes, les écoles, les usines ou les salles de sport, etc, l’on peut aussi utiliser la méthode britannique :

Soit V = 180 × P + 2000

On note V le volume de la fosse en litre et P le nombre des usagers.

Maintenant, vous devriez être capable d’évaluer les dimensions de la fosse septique adaptée à votre habitation.

Il n’est pas rare que le nombre des habitants dans une maison soit sujet à des changements. Une naissance, un décès, l’arrivée de nouveaux locataires, tant de mouvements rendent difficile l’évaluation de la taille de la fosse. En gros, une fosse plus grande est toujours plus avantageuse. Il est important de bien savoir choisir, sous peine de provoquer bien des désagréments dans votre foyer.

Veillez également dans votre propre intérêt à ce que votre fosse soit certifiée.

Béton ou plastique : que choisir pour son installation ?

Conçues pour évacuer les eaux usées, les fosses septiques se doivent d’être choisies avec soin, car seules celles de bonne qualité peuvent assurer une résistance et une durabilité à long terme.

En béton ou en plastique, la question revient toujours, car quel que soit le genre qu’on choisit, il existe toujours certains avantages et inconvénients que l’on doit connaître avant d’installer une fosse septique.

Béton ou plastique : la meilleure qualité ?

Pour une fosse septique toutes eaux, il est possible d’installer une fosse en béton ou une fosse en plastique. La qualité de la fosse est très importante, car elle va déterminer sa durabilité et sa résistance.

La fosse en béton trouve un succès intarissable auprès de certains, car ce type de fosse est beaucoup plus solide que celle en plastique. Dans un endroit où les remontées d’eau et les mouvements de terrain sont fréquents, une fosse en béton est plus résistante que tout autre type de fosse.

Mais si le système de ventilation est insuffisant, il faut opter pour celle en plastique, ce genre de fosse résistant plus à la corrosion et aux gaz acides issus des effluents de la fosse. Les fosses en plastique sont aussi très recherchées pour leur prix et leur facilité de manipulation. Toutefois, sur quelques points, notamment sa durabilité moindre et sa résistance, cette fosse bien qu’elle soit plus pratique, n’est pas faite pour tous les utilisateurs.

Prix d’une fosse septique en béton et en plastique

Le choix est crucial, car que l’on choisisse l’une ou l’autre, toutes les deux présentent une certaine différence, surtout au niveau du prix. Le tarif d’une fosse varie selon qu’il s’agisse de celle en béton ou de celle en plastique, et selon également les prestations proposées par les entreprises.

Il serait difficile de donner des prix exacts, car plusieurs critères sont pris en compte pour déterminer le prix de l’installation d’une fosse septique.

Ainsi, le prix de la fosse variera en fonction :

  • De la fosse choisie,
  • Du type d’évacuation des eaux filtrées,
  • Du volume de la fosse.

La différence entre les deux types de fosse est toutefois relativement faible, car si la fosse plastique est évaluée dans les 500 à 900 euros, la fosse en béton coûte entre 500 à 800 euros.

C’est une différence assez minime, mais qui pourra toutefois s’agrandir en tenant compte du prix de l’installation qui peut aller jusqu’à 7000 euros pour une fosse en béton.

En résumé, si vous avez de grands arbres aux racines très développées à proximité de votre maison, optez pour une fosse en béton. Dans un endroit où les remontées d’eau et les mouvements de terrain sont fréquents, elle est plus résistante et très durable. Mais si le système de ventilation est insuffisant, elle est plus fragile, et le béton se décomposera prématurément. Elle est moins résistante à la corrosion et aux gaz acides par rapport à une fosse en plastique.

Cette dernière est très étanche et résiste parfaitement à la corrosion. Elle est plus légère et donc plus facile à installer, mais avec cette légèreté, elle est plus susceptible d’être endommagée lors de l’installation. En termes de coûts, les fosses septiques en béton sont beaucoup plus onéreuses en ce qui concerne leur installation et leur entretien par rapport à celles en plastique.

Installation d’une ventilation

Après quelques mois d’utilisation, la fosse septique dégage une odeur nauséabonde due à la fermentation des eaux usées. Pour empêcher que ces odeurs remontent dans les appareils sanitaires, il est obligatoire d’installer un système de ventilation.

Il pourra ainsi amener une quantité d’air suffisante dans les colonnes d’évacuation des eaux usées et des eaux vannes. Cette technique évite également la désagrégation du béton de la fosse qui favorise souvent son effondrement.

Fonctionnement de la ventilation d’une fosse septique

La ventilation d’une fosse septique se divise en deux circuits indépendants :

  • D’une part, on distingue la ventilation primaire qu’on appelle aussi entrée d’air. Ce circuit d’air est indispensable pour décompresser les toilettes, les douches, les lavabos et les éviers. Elle se situe à l’entrée de la fosse en étant raccordée au canal d’évacuation des eaux usées domestiques au-dessus du toit. Le canal doit avoir au moins 100 mm de diamètre. Ce système est dépourvu de clapets aérateurs et d’extracteur.
  • La ventilation secondaire quant à elle, sert à évacuer les gaz malodorants, au moyen d’une canalisation destinée à cet effet. Ce circuit comporte un extracteur statique ou éolien s’ouvrant à 0,40 m minimum au-dessus du grenier et à une distance d’au moins 1 m par rapport au système de ventilation primaire.

Toutefois,  il est préférable qu’ils soient très éloignés l’un de l’autre. À noter que pour mettre l’extracteur en place, on doit tenir compte de la direction des vents dominants afin d’éviter que l’odeur des gaz parvienne jusqu’à la maison.

 Le prix de la ventilation d’une fosse septique

On ne peut pas déterminer de façon exacte le prix de ventilation d’une fosse septique. Généralement, il est compris dans le coût de l’installation globale de la fosse toutes eaux. Cependant, nombreuses sont les maisons qui ne disposent pas d’un système de ventilation secondaire.

Or, la SPANC (service d’assainissement collectif) recommande souvent la mise en place de ce dernier. La dépense est moindre si on accroche la ventilation à un arbre ou à un poteau près de la maison. Toutefois, elle peut valoir des milliers d’euros si on évacue les gaz au faitage de la maison. Généralement, on a toujours besoin d’une canalisation d’extraction de gaz.

Son prix unitaire coûte environ 35 euros. Pour la fourniture et la pose d’un extracteur éolien, on peut s’attendre à une somme de 210 euros, mais ce coût varie en fonction de chaque professionnel en la matière. Il est recommandé de toujours demander un devis avant tous travaux d’installation.

Installation d’une station de relevage

Une station de relevage, également appelée poste de relèvement, est constituée des pompes, des vannes et des équipements électriques nécessaires pour l’évacuation des eaux usées.

Il s’agit plus précisément d’un dispositif qui se place avant la fosse septique pour permettre le bon écoulement des déchets. Son installation est une solution aux eaux usées qui ne s’écoulent pas par gravité vers le prétraitement, le traitement et l’évacuation.

Fonctionnement de la station de relevage

Les systèmes de traitement des eaux usées utilisent généralement la gravité pour transporter les eaux usées dans une installation centrale loin des habitations et des entreprises afin de les traiter collectivement.

Dans certaines villes où les changements d’altitude sont fréquents, et qui sont aussi confrontées à d’autres problèmes d’évacuation, l’installation d’une station pour pomper les eaux usées à une altitude plus élevée s’avère indispensable. L’objectif c’est d’aider la remontée des eaux usées (vannes et ménagères).

Elle peut être placée à différents endroits et en fonction de la nature. Ainsi, entre une habitation et une fosse toutes eaux, il est plus convenable d’utiliser une station à pompe pour eaux-vannes. Avec une fosse pourvue d’un dispositif de traitement, une pompe pour eaux décantées est à privilégier. Une pompe pour eau claire est idéale à la sortie de traitement avant l’exutoire.

Bien choisir sa station de relevage

Il y a un certain nombre de spécifications dont il faut tenir compte lors de la sélection d’une station. Il est ainsi indispensable de déterminer la taille du réservoir, notamment sa capacité de stockage. La tête, le nombre de pompes, le débit maximal, la pression maximale, la taille de décharge, le diamètre et la longueur de la sortie sont aussi à prendre en compte.

Une station de relevage peut être constituée de différents types de matériaux tels qu’un logement, des pompes, des sondes de niveau de détection, des capteurs de pression, des systèmes de contrôle et un générateur.

Prix de pose d’une station de relevage

Le prix d’une station de relevage est assez difficile à déterminer. Il varie en fonction de la pompe et de ces autres caractéristiques. En moyenne, elle est comprise entre 600 à 2 000 €, sans compter qu’elle participe aussi à l’augmentation des dépenses quotidiennes en électricité.

En effet, il est aussi indispensable de procéder à une vérification régulière de l’étanchéité de la cuve et du bon fonctionnement de la pompe et de la ventilation. Pour ce faire, un budget pour la visite trimestrielle d’un professionnel s’impose.

Bien choisir sa pompe de relevage des eaux usées

La pompe de relevage des eaux usées ou eaux chargées permet de relever les eaux usées contenant différents types de déchets. La pompe de relevage transporte les eaux usées lorsqu’elles arrivent à un niveau inférieur à celui des installations de dépollution. On en a besoin pour évacuer l’eau ménagère, de la douche, des éviers ou encore de la fosse septique.

Aussi, il faut opter pour des pompes spécialement conçues pour les eaux usées. Il est ainsi indispensable de tenir compte de sa capacité à assurer l’assainissement des évacuations ou le traitement d’eaux usées de toutes sortes tout en garantissant le bon fonctionnement des matériels à assainir.

Les principaux critères qui permettent de déterminer la pompe de relevage pour eaux usées sont:

  • L’existence de la turbine imbouchable,
  • La haute puissance pour plus de débit lors du pompage,
  • La Htm (hauteur manométrique totale) pour le niveau de relevage.

Mais ces matériels doivent permettre un relevage rapide, efficace pour toutes les eaux vannes tout en assurant une réutilisation ultérieure grâce à leur performance.

Prix d’une pompe de relevage

On trouve sur le marché des pompes de relevage des eaux usées de tous les prix et de toutes les capacités.

En général, les pompes de relevage sont électriques. Pour bien choisir une pompe de relevage, il est impératif de penser à prendre une pompe de puissance suffisante à laquelle correspond un débit nécessaire pour permettre un relevage des eaux usées de manière plus rapide et efficace.

Pour un relevage des eaux usées, la pompe doit avoir une granulométrie de 25 à 44mm et permettre un relevage de tous les types d’eaux usées.

Le prix d’une pompe de relevage se situe sur une fourchette très large allant de 60 € à plus de 1 000 €. Le budget augmente ensuite selon le type de pompe et surtout la puissance de la pompe de relevage.

Devis installation d’une fosse septique

Il faut toujours commencer par un devis comparatif lorsque vous envisagez d’installer une fosse septique. L’objectif c’est de déterminer le budget nécessaire et de choisir le meilleur rapport qualité-prix.

Faire un devis d’installation est gratuit et ne vous engage en rien. Il vous suffit de remplir un formulaire sur ce site spécialisé en vue d’obtenir en retour des devis complet pour pouvoir faire la comparaison.

En remplissant le formulaire ci-dessous en 30 secondes, vous recevrez jusqu’à 5 devis de nos experts en assainissement. Vous pourrez alors choisir le devis qui correspond le mieux à votre projet et à votre budget. C’est gratuit et sans engagement !

Devis Gratuits & Sans Engagement

Informations personnelles pour établir le devis

Détaillez vos travaux le plus précisement possible