Assainissement écologique : traitement naturel des eaux usées

Si vous êtes à la recherche d’équipements écologiques qui sont spécialement conçus pour assainir les eaux usées au quotidien, vous avez le choix entre de nombreuses alternatives.

Comme son nom le laisse deviner, une solution d’assainissement écologique individuel fonctionne sans moteur. Quel que soit le type de matériel auquel vous recourez pour réaliser le traitement de vos eaux usées, ce type de dispositif s’impose comme un équipement non énergivore.

Remplissez en 2 minutes le formulaire ci-contre et vous recevrez jusqu’à 5 devis d’Artisans.

Vous pourrez alors choisir celui qui correspond le mieux à votre projet et à votre budget.

Les devis sont gratuits et garantis sans engagement, si aucun ne vous convient.

Serieux-rapide-partout

Devis Gratuits & Sans Engagement

Informations personnelles pour établir le devis

Détaillez vos travaux le plus précisement possible

Assainissement écologique : Prix et conseils

Il fonctionne notamment grâce aux microorganismes du sol, qui sont non polluants et se fixent au niveau des racines des végétaux qui constituent alors le système de traitement proprement dit. Ce procédé est également appelé phytoépuration.

Le choix est alors donné entre 5 solutions d’assainissement écologique, qui sont adoptées en complément de l’épuration des eaux prétraitées, ou exécutent intégralement le traitement des eaux usées.

Le Bambou d’assainissement

En plus de respecter votre environnement, il rehausse le décor de votre propriété : esthétique, il ne risque pas de gâcher l’espace environnant.

Parmi les dispositifs d’assainissement écologique à votre disposition, le bambou d’assainissement fait partie de ceux qui présentent le moins d’inconvénients.

Utilisation du bambou d’assainissement

Le dispositif d’assainissement à base de bambou s’inspire des plantations de bambous géants, réputés pour être les plantes les moins polluantes de la planète.

Toutefois, dans la mesure où cette espèce de végétal requiert une bonne dose d’eau pour pousser haut et rapidement, les environnementalistes ont fait d’une pierre deux coups en créant le bambou d’assainissement.

D’une part, celui-ci exécute l’épuration des eaux usées, lesquelles, une fois qu’elles sont totalement traitées, sont récupérées pour alimenter les bambous. Vous avez alors à la fois un dispositif de traitement et une culture de bambou.

Quand utiliser le bambou d’assainissement ?

Le bambou d’assainissement présente une foule d’avantages et beaucoup moins d’inconvénients par rapport aux autres systèmes d’assainissement écologiques.

Il est spécialement fait pour vous si vous recherchez donc un équipement à la fois écologique et esthétique. Par ailleurs, le bambou est capable d’assurer tout seul son renouvellement dès qu’il est planté. Et votre filtre à base de bambou n’engendre aucune pollution : il ne crée même pas de boue.

Critères indispensables pour utiliser le bambou

Le bambou d’assainissement s’avère moins contraignant que d’autres techniques de traitement. Néanmoins, si vous comptez l’adopter, assurez-vous au préalable que votre parcelle peut accueillir les bambous qui vont s’y multiplier : comptez 10 m² par habitant.

Puis, étant donné qu’il ne s’agit pas d’une filière agréée, il doit être combiné à un dispositif de pré traitement des eaux, tel que la fosse toutes eaux. Il faut souligner que certaines solutions de traitement écologique tel que le bambou ne font que compléter l’épuration des eaux usées.

Le prix du bambou d’assainissement

La bambouseraie est une solution d’assainissement partiel des eaux usées, respectant votre environnement aussi bien que votre portefeuille. D’une part, son coût d’implantation est moins élevé que celui d’autres systèmes de traitement, d’autre part, son coût d’exploitation est de l’ordre de trois fois moins cher étant donné qu’il n’est pas énergivore.

Le filtre à Coco

Le filtre à coco est un équipement spécialement conçu pour compléter l’épuration des eaux.

Le filtre à coco pour une épuration complète

Le filtre à coco appartient à la catégorie des filtres compacts. Il est généralement couplé à la fosse toutes eaux, dispositif de pré traitement, afin de permettre une épuration totale des eaux. Il est aussi possible de l’associer à votre ancienne fosse septique.

Si vous envisagez de réhabiliter votre système d’assainissement, pensez à la solution écologique qu’est le filtre à coco. Ce dernier se distingue par son bassin basculant qui est parfois remplacé par une plaque transpercée et lequel permet à l’eau de  s’étaler sur toute la surface filtrante.

Concrètement, le filtre est composé de copeaux de coco qui fixent facilement les micro-organismes responsables de l’épuration des eaux. Après avoir été filtrées, ces dernières sont dirigées vers la terre pour s’y infiltrer ou pour être dispersées.

Quand utiliser le filtre à coco ?

Le filtre à coco est conseillé aux adeptes de solutions écologiques et ce, dans plusieurs cas. D’abord, quand vous avez une préférence certaine pour les équipements naturels et que vous recherchez, en même temps, un dispositif de traitement prêt à poser et à employer.

Puis, il vous servira en particulier lorsque vous recherchez une solution compacte, mais qui s’intègre à votre décor : il équipe autant les maisons modernes que celles au design plus ancien.

Le prix du filtre à coco

Comment ne pas considérer les coûts afin de mieux choisir votre solution de traitement écologique ? Celui du filtre à coco est de 5 000 euros en moyenne.

Comptez également en moyenne 1 500 euros de plus pour renouveler tous les 10 ans les matériaux de votre équipement. Sinon, avant d’opter pour cette solution, soyez sûr que votre terrain offre au moins un mètre de dénivelé.

Le Lagunage d’assainissement

Il s’agit d’une technique d’épuration qui utilise principalement les plantes de petites tailles. Elle convient aussi à un assainissement collectif : pensez-y si vous rassemblez plus de 20 habitants dans votre propriété, afin d’agir plus efficacement tout en préservant votre environnement.

Le lagunage d’assainissement utilise deux types de lagunes

Le lagunage des eaux est donc une technique grâce à laquelle vous pouvez épurer les eaux usées en faisant appel à de petites plantes, placées dans des bassins successifs, appelés lagunes.

Cette technique d’assainissement non collectif ou semi collectif s’inspire spécialement des bassins de rétention en série, tant au niveau de la création qu’au niveau de la plantation. D’une profondeur de 1 mètre en moyenne, ces cuves sont recouvertes d’une couche d’étanchéité.

Elles abritent alors deux principales familles de plantes, chargées de l’épuration des eaux :

  • D’un côté, les microphytes de petite taille, rassemblent notamment les algues et phytoplanctons. Particulièrement efficaces pour un traitement entier, elles offrent l’avantage d’être autonome : votre bassin n’a pas besoin d’être relié à une fosse toutes eaux. Un point essentiel pour un assainissement semi-collectif, impliquant plus d’eau à traiter.
  • D’un autre côté, les macrophytes, de grande taille regroupent notamment les joncs et les roseaux.

Fonctionnement du lagunage d’assainissement

L’assainissement des eaux usées grâce à la technique du lagunage se déroule en 4 étapes précises. Les eaux sont traitées de bassin en bassin.

Les cuves, 3 au minimum, sont donc placées successivement. Les eaux fournissent les nutriments nécessaires au développement des plantes, lesquelles libèrent de l’oxygène, essentielles aux bactéries responsables de l’épuration, qui vivent avec de l’oxygène et sont fixées sur ces dernières.

Tout en utilisant cet oxygène, ces micro-organismes engendrent l’oxydation des matières organiques. Les résidus obtenus à leur tour sont détruits cette fois-ci par les bactéries anaérobies. Le temps se charge alors de parfaire progressivement l’assainissement des eaux usées dirigées vers ces cuves.

Prix du lagunage d’assainissement

Le système de lagunage se veut plus accessible que la plupart des solutions d’assainissement traditionnelles. Il coûte entre 4 000 euros et 5 000 euros, pour 5 habitants.

Sinon, pour qu’il soit efficace, prévoyez un terrain de 10 m² à 20 m² de surface par équivalent-habitant.

Les toilettes sèches

Utiliser des toilettes sèches, voilà une initiative particulièrement encouragée par les  environnementalistes dans le contexte de l’assainissement écologique des eaux usées.

Ses avantages sont axés sur deux points principaux : la pollution engendrée par les toilettes habituelles et la consommation excessive d’eau de leurs chasses. Ceux qui préfèrent utiliser des solutions de traitement pratiques et économiques détiennent ici un dispositif idéal et en vogue.

Le principe des toilettes sèches

La nature écologique des toilettes sèches, solution de traitement écologique des eaux réside dans le fait qu’elles ne nécessitent pas d’eau pour éliminer les déchets qui y sont rejetés.

Également connues sous le nom de toilettes à compostage, elles sont composées d’une cuvette normale, d’un matériau naturel, souvent du bois, relié à un réceptacle qui accueille les excréments, mélangés à des copeaux naturels, souvent de la paille, des cendres, de la terre ou des copeaux de bois.

Une technique qui atténue notamment les odeurs désagréables.

Quand utiliser des toilettes sèches ?

A la fois écologiques, pratiques et économiques, les toilettes sèches ou à compostage sont recommandées dans le cadre de l’assainissement individuel. Elles ont l’avantage de pouvoir être installées sur n’importe quel type de sol, sans canalisation ni arrivée d’eau.

Certains modèles portatifs offrent l’avantage de vous suivre quasiment partout. Ce type de solution de traitement des eaux usées, en l’occurrence des eaux-vannes est aussi conseillé particulièrement si vous êtes pour l’économie de l’eau.

Ici, l’eau n’est pas nécessaire lorsque, pour les WC classiques, la consommation est en moyenne de 6 litres d’eau par traction de chasse. Puis, ces toilettes vous serviront notamment si vous êtes un adepte du recyclage : les déchets collectés sont transformés en compost.

Prix des toilettes sèches

Un autre avantage de la solution de traitement des eaux usées sous forme de toilettes sèches réside dans le fait que vous pouvez la créer vous-même. Pour une famille de 4 personnes, un réceptacle contenant 1m3 de copeaux assure une utilisation optimale jusqu’à 10 semaines.

Sinon, étant à la fois écologiques et économiques, les toilettes sèches ne coûtent presque rien par rapport aux autres dispositifs de traitement des eaux : entre 10 euros et 20 euros quand elles sont en carton, 15 euros et 50 euros quand elles sont en plastique et entre 150 euros et 350 euros lorsqu’elles sont faites en bois.

Les filtres plantés

Les filtres plantés font parties de ces dispositifs qui assurent un assainissement efficace, avec un rendement d’épuration de l’ordre de 95 %. De plus, ils agissent en respectant votre environnement et économisant largement votre portefeuille. Voici quelques précisions sur leur fonctionnement et prix.

Les filtres plantés, solutions de traitement agréées

Avec les toilettes sèches, les filtres plantés constituent les deux seules solutions de traitement des eaux usées agréées envisageables dans le cadre de l’assainissement écologique individuel.

En effet, s’il existe plusieurs dispositifs de traitement écologique, celle-ci ne sont pas toutes réglementées.

De ce fait, elles ne peuvent être utilisées seules. Pour leur part, les filtres plantés consistent en un assemblage de plantes et de graviers, placé dans un bassin et ayant la vertu d’épurer l’eau, grâce aux bactéries qu’il retient.

Ces filtres peuvent alors assurer le traitement complet des eaux usées ou être combinés à une solution de pré traitement telle que la fosse toutes eaux. De manière générale, les environnementalistes font appel à des joncs, des roseaux ou des massettes pour construire ce type de filtre.

Les roseaux étant plus couramment prisés. En fait, les micro-organismes responsables du traitement des eaux se fixent particulièrement à leurs racines, qui à la fois assurent leur multiplication en plus de leur survie. Les filtres plantés sont aussi écologiques dans la mesure où ils produisent notamment de l’humus.

Traitement des eaux grâce aux filtres plantés

L’épuration des eaux usées par filtre planté se fait en respectant des étapes spécifiques. Le dispositif est souvent constitué de deux bassins superposés : le premier accueille les roseaux et le second d’autres végétaux. Les eaux dernières traversent d’abord le premier filtre, qui retient les résidus. Après le premier filtre, l’eau est alors drainée et arrive jusqu’au fond du second filtre.

Par ailleurs, deux modèles sont généralement utilisés : le filtre planté à écoulement vertical, spécialement utilisé en prétraitement et le filtre planté à écoulement horizontal, qui assure une épuration complète.

Sinon, à propos de prix, les filtres plantés constituent une solution de pré traitement qui coûte relativement plus cher que d’autres solutions écologiques. En moyenne, ils se vendent entre 4000 euros et 6000 euros en moyenne.

Devis assainissement écologique et naturel

En remplissant le formulaire ci-dessous en 2 minutes, vous recevrez jusqu’à 5 devis de nos experts en assainissement.

Vous pourrez alors choisir le devis qui correspond le mieux à votre projet et à votre budget. C’est gratuit et sans engagement !

Devis Gratuits & Sans Engagement

Informations personnelles pour établir le devis

Détaillez vos travaux le plus précisement possible